St-art 2021 foire européenne d'art contemporain de Strasbourg

Une édition placée sous le signe de l’écologie 

Exposition FUTURAE - L’artiste questionne le monde Commissaire : Patricia Houg, directrice artistique Artistes invités : Vaughn Bell, Jérémy Gobé, Ha Cha Youn, Clay Apenouvon, Ackroyd & Harvey, Luc Lapayre, Ryo Tomo 

Pour cette édition, l’exposition imaginée par Patricia Houg, directrice artistique, réunit 7 artistes dont le travail questionne les enjeux écologiques. Le monde change ! Les préoccupations climatiques, le développement durable, l’écologie,... sont au coeur du débat. Débat dont s’emparent les artistes depuis plusieurs années. L’idée de Patricia Houg est d’inviter des artistes pour lesquels le réchauffement climatique est au coeur de leur travail. L’espace dédié à cette exposition, composée d’installations, d’œuvres de grandes dimensions, questionnera la définition même de l’artiste et le rôle social de l’oeuvre d’art comme engagement esthétique, culturel, éthique. 

La pollution est-elle un art dégénéré ? Sous ce titre se cache un travail de fond de l’artiste particulièrement sensible aux thèmes de la pollution et de l’environnement. Ryo Tomo expose des contenus qui montrent des vues explicites de ce qu’est la pollution en milieu naturel et urbain et il réalise une installation également très parlante. Le renvoi à l’art dégénéré tel décrété sous le régime nazi est un fait exprès : concrètement les œuvres condamnées étaient celles de grands artistes. La pollution met en scène une forme qui arrive à créer les conditions d’un art. Il y a de la beauté dans ces amas et autres immondices et de cet art ressort un fascisme dominant dont s’accommodent nos sociétés. Vient en exergue cette autre question : et si la pollution était un art (de) dégénéré(s) ? En dénonçant cet art de la pollution par l’art lui-même Ryo Tomo tente de mettre en contradiction les pollueurs (que nous sommes tous) avec l’idée d’une beauté scandaleuse que les individus et les responsables politiques n’ont pas encore assimilée comme telle. Ryo Tomo est le fondateur de Strasbourg Art Photography (mois de la photographie à Strasbourg) depuis 2017.


Montrée pour la première fois au Syndicat Potentiel, cette exposition s'organisera autour de 12 œuvres spécialement agencées pour St-art 2021. Une scénographie à la fois "pure" et évidente où le regardeur/visiteur pourra se confronter à ces vues explicites d'une pollution engendrée par la présence humaine sur l'ensemble de la Terre.